Home

Voici un aperçu de la communication sémantique, particulièrement utile pour améliorer l’empathie de votre conversation, de capter l’attention de vos interlocuteurs et de les amener, si nécessaire, à prendre du recul.

Nous ne fonctionnons pas tous de la même manière. En fonction de nos personnalités et tempéraments, nous avons des niveaux de préoccupation différents. Les uns sont à l’aise avec des concepts. Pour d’autres, ce sont des images qui leur parlent. D’autres encore sont à l’aise avec des procédures et des règles. Comment décoder tout cela pour mieux communiquer ?

Une communication qui inspire votre interlocuteur
Au cours d’une conversation, particulièrement quand elle est tendue, identifier le niveau sémantique dans lequel se trouve votre interlocuteur permet de mieux formuler un propos, une réponse, une question… en fonction de ses préoccupations. Et cela, à plusieurs reprises au cours d’un même échange.

Les quatre niveaux sémantiques
On peut distinguer quatre niveaux sémantiques différents :

  • Niveau 1 : les éléments circonstanciels
    C’est le registre du ressenti relatif à une situation particulière.
    Exemples : « j’ai chaud », « cela me fait plaisir » ou encore « j’en ai assez » ou encore « comment vis-tu cette situation ? »
  • Niveau 2 : les éléments comparatifs
    C’est le registre des métaphores, des analogies qui portent une charge émotionnelle ou sensorielle similaire. On souligne des traits communs à différentes situations.
    Exemple : « c’est comme l’autre jour où … », « Dans quelle autre situation as-tu… ? »
  • Niveau 3 : les éléments opérationnels
    A ce niveau, on établit une modélisation du vécu, de règles opérationnelles à partir de traits communs. C’est le niveau de la procédure, du mode d’emploi, du modèle à suivre. C’est le niveau de la compréhension, spécifique à une situation ou un type de situation.
    Exemple : « Je voudrais savoir comment on fait fonctionner ceci ? » ou « Il vaut mieux lui parler de cela après qu’elle ait fini ce travail ».
  • Niveau 4 : les éléments conceptuels
    C’est le niveau des liens théoriques et des réflexions conceptuelles, de l’abstraction.
    Exemple : « J’aimerais comprendre la cause de…

Concrètement…
La démarche est simple… même si elle doit être exercée pour devenir spontanée :

  1. Reconnaître le niveau sémantique de son interlocuteur
  2. S’adapter et se mettre sur la même longueur d’onde
  3. Développer son empathie
  4. Amener l’interlocuteur à prendre du recul, en changeant de niveau sémantique.

Il en va de même pour les supports de communication. Pensez à décliner votre message sous différentes formes, au sein d’un même support ou grâce à la variété des médias à notre disposition. Voici un exemple rapidement esquissé :

  • Soyez factuel (niveau 1) :
    « Vous envoyez au service recrutement une description du profil que vous recherchez, il vous présente des candidats et vous choisissez celui qui est le plus adapté. »
  • Utilisez des images (niveau 2) :
    « Le service recrutement peut être comparé à un service achat qui sélectionne des profils au meilleur rapport qualité/prix. »
  • Expliquez le mode d’emploi, le modèle à appliquer (niveau 3)
    « La procédure de recrutement est la suivante : vous rédigez une fiche de fonction, nous définissons ensemble le profil recherché et le type de contrat, le service recrutement recherche d’abord en interne s’il y a des candidats potentiels. Le cas échéant, il publie une annonce (…) »
  • Parlez aussi de concepts (niveau 4)
    « Le recrutement est un acte qui engage l’entreprise à long terme : les enjeux consistent à identifier des personnes qui possèdent les compétences requises, qui pourront s’adapter et évoluer au sein des équipes (…). »

Voilà quelques clés supplémentaires pour transformer des « dialogues de sourds » en échanges constructifs. Et vous, dans quel niveau sémantique vous sentez-vous le plus à l’aise ?

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s