Home

Petit tour des tendances des cadeaux de fin d’année au personnel en dix entreprises. Que dit le Larousse ? «Cadeau, chose qu’on offre à quelqu’un pour lui faire plaisir, en particulier à l’occasion d’une fête ou d’un événement heureux.»
Le mot « heureux » est sans doute un peu exagéré pour parler de l’ambiance captée de-ci de-là en cette fin 2014. Mais faire plaisir, si possible pour pas trop cher, reste une tendance assez nette.

Terra incognita

Il y a cependant les irréductibles, ceux pour qui les cadeaux au personnel sont Terra incognita. Comme la Fondation Roi Baudouin, qui n’a « jamais travaillé sur la thématique et rien de particulier à signaler : ni fête, ni team building, ni cadeaux… A part un congé offert le 24 décembre après-midi et la traditionnelle réception de nouvel an en janvier. » Ou encore la Société wallonne des Eaux (SWDE), où « il n’existe à l’heure actuelle aucune mesure de type cadeaux du personnel. »

RAS non plus à la Police fédérale. Eric Cobut, Directeur des relations internes et de la communication interne : « Les cadeaux de fin d’année ne font pas partie de notre culture. Nous sommes un service public, et même symboliquement, nous devons être prudents avec les cadeaux. » Et de toute façon, même si la direction le voulait, il serait sans doute malvenu de parler de cadeaux dans le contexte actuel…

J’voudrais bien, mais…

Père Noël HEC-ULg

Le Père Noël est passé à HEC-ULg pour mettre du baume au cœur du personnel. Celui-ci ne recevra plus de chèques cadeaux jusqu’à nouvel ordre.

Parlons-en du contexte. Une chose est clairement perceptible partout où nous avons tendu notre micro : on serre la ceinture ! A l’Université de Liège, on a décidé de supprimer les chèques cadeaux jusqu’à nouvel ordre.

«Malheureusement, rien d’autre n’est prévu en dehors du traditionnel repas de Noël, où la direction offrira les boissons», explique tout de même France Marcotte, Secrétaire générale de HEC-Ecole de Gestion de l’ULg. « Pour compenser un peu, un collègue habillé en Père Noël est passé dans tous les bureaux pour distribuer des friandises et se faire photographier avec chacun. C’est un peu symbolique, mais nous avions quand même envie de faire un geste et conserver une ambiance sympa. »

Nicole Seeck, chargée des relations donateurs au CNCD (opération 11.11.11), est bien placée pour parler de la difficulté. « Nous constatons un vrai paradoxe : d’un côté, les entreprises ont réellement la volonté de soutenir les bonnes œuvres et de faire passer le message auprès de leur personnel. D’un autre côté, elles ne veulent pas mettre de budget. Les produits solidaires que nous leur proposons sont plus chers et l’enveloppe globale n’a probablement pas évolué depuis des années. La logique n’est donc pas suivie jusqu’au bout. »

(Se) faire plaisir : plus que jamais !

Florence Fernémont, fondatrice de Carrément Bon à Namur, confirme la baisse des budgets. Pas celle du plaisir. «Globalement, les gens restent dans l’envie de faire plaisir et de se faire plaisir. Bien que la concurrence sur le marché du colis-cadeau soit très grande, le potentiel reste important. Peut-être encore plus maintenant, en période de morosité. Mais les gens s’orientent plutôt vers des attentions sympathiques que des cadeaux prestigieux, surtout pour le personnel. »

Joindre l’utile à l’utile…

Pragmatisme et encore pragmatisme chez Carrefour Belgium. Les 11.500 employés auront entre autres droit, comme chaque année, à une réduction sur leurs achats de fin d’année. Des achats chez Carrefour, bien sûr. «Nous essayons surtout de motiver notre personnel à acheter chez nous et à découvrir des produits qu’ils n’ont peut-être pas l’habitude d’acheter. Ainsi, ils vont pouvoir se faire plaisir, les tester, et en plus ils pourront en parler autour d’eux», explique Baptiste Van Outeryve, porte-parole.

… et l’agréable à l’utile

Ethias garde le cap : même budget globalement que les autres années (pour l’instant) et distribution d’un colis de friandises. « Nous veillons à ce que nos actions soient en harmonie avec l’ADN de l’entreprise », souligne Angelo Antole, le DRH. « Pour être cohérents avec notre démarche RSE, nous choisissons par exemple des produits bio-équitables. Par ailleurs nous sommes une ‘grande famille’. Il n’est donc pas saugrenu qu’un des collègues se déguise pour distribuer les colis. Cela apporte le sourire, ingrédient quelque fois oublié et trop souvent négligé, mais d’autant plus nécessaire que la clientèle n’est pas toujours soucieuse du bien-être des personnes auxquelles elle s’adresse. » Et en janvier, ce sera une grande fête du personnel, à Genk.

La fête !

Et comme toute histoire qui finit bien se clôture généralement par une fête, chez AG Insurance, on préfère mettre le paquet sur celle du personnel. Bénédicte Papeloer s’est occupée de cette fête jusqu’à l’année dernière : « Pour un même budget, on n’arriverait à rien d’intéressant si on faisait un cadeau individuel pour 4.300 personnes. Alors qu’une fête du personnel, tout le monde peut en profiter et cela nous permet de construire la culture d’entreprise et l’esprit d’équipe. »

Dans une PME comme Mithra Pharmaceuticals, le passage à l’an neuf se fera sans doute aussi en mode festif. «Nous offrons parfois des bons cadeaux ou des congés exceptionnels, mais nous n’avons encore rien prévu pour cette année», affirmait le DRH, Guy Limage, début décembre. «Nous fonctionnons toujours de manière plus informelle, et c’est tant mieux ! Sincèrement, je crois qu’on a plus envie d’aller prendre un verre tous ensembles au marché de Noël qu’un speech accompagné d’un cadeau.» Prost !

Un article de Liliane Fanello

Article lié : Cadeau de fin d’année : dans 7 entreprises sur 10

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s