Home

Comment optimiser son temps, créer régulièrement des articles et ne jamais être à court d’inspiration ? Rédactuel donne la parole à une « serial blogueuse ». Sylvie de Meeûs (photo ci-dessous) anime en parallèle 5 blogs totalisant près de 600.000 lecteurs chaque année.

Je vous donne ma méthode de travail et mes outils, tout en découpant la création d’un contenu (article du journal d’entreprise, Intranet, news sur le site, post sur le blog,…) en 5 étapes.

Mon conseil : échelonnez ces étapes de « maturation » dans le temps pour travailler, en parallèle, sur plusieurs articles, à différents stades d’évolution. Et ne jamais négliger la dernière étape : la promotion interne et externe de votre contenu.

Sylvie de Meeûs, Amaranthe

1. L’idée : carnet papier, appareil photo

Les idées d’article peuvent venir à tout instant : il faut juste les capturer pour ne pas les oublier.

Quelques sources d’inspiration :

  • Vous entendez une conversation entre collègues ou une émission de radio
  • Vous lisez un article sur un thème analogue (notez la référence pour la citer dans l’article)
  • Vous répondez à la question d’un client (copiez votre réponse)
  • On vous pose une question en formation (photographiez le schéma avec votre réponse)
  • Gardez le tout précieusement dans un carnet, un bloc-note, la mémoire de votre smartphone, etc.

2. La structure : Evernote

Notez les grands axes de votre article sous forme de liste à puces. Cette étape est la plus importante de toutes, car c’est ici que se situe la réelle valeur ajoutée de vote contenu. Pas besoin d’effets de style à ce stade, c’est le squelette de votre article avec les idées-clés.

  • Pour noter et conserver la structure de mes articles, j’utilise Evernote, une sorte de classeur virtuel accessible en ligne, sur ordinateur, iPad et iPhone (ça marche aussi sur PC et Android !).
  • Auparavant, je créais des petits fichiers de notes (avec TextEdit ou Bloc Note) mais j’avais du mal à les classer et à les retrouver.
  • Avantage complémentaire d’Evernote, vous pouvez partager les fichiers avec votre équipe.

3. L’écriture du texte : la tablette

Profitez des moments où vous êtes au calme pour rédiger votre texte. Personnellement, j’aime écrire mes textes dans les transports en commun, dans un fauteuil le WE, et même dans mon lit !

Rédiger le texte d'un article de blog sur tablette

J’apprécie la tablette comme outil à ce stade, car elle est légère, facile à transporter et que le contact avec le clavier est presque sensuel, propice à l’inspiration.

  • Avec la tablette, récupérez votre structure dans Evernote (ou envoyez-vous la par mail, ou via Dropbox).
  • Transformez les grandes sections en sous-titres de l’article.
  • Remplacez les listes à puces (argumentaires) par de « vraies phrases », explicitant clairement vos idées.
  • En dernier lieu, rédigez le chapeau (résumé + accroche)
  • Terminez par le titre de l’article.

Conseil : n’ouvrez pas votre plate-forme de blog (ou votre CMS) tant que cette étape préparatoire n’est pas terminée. En effet, le titre, le chapeau et l’adresse de la page sont « enregistrés » dans leur première version (URL automatique, flux RSS). Si vous les modifiez par la suite, il y pourrait y avoir incohérence avec votre contenu.

4. La publication : plate-forme de blog

Cette étape comprend la mise en ligne de votre article, avec ses illustrations, ses liens, sa mise en forme, sans oublier sa relecture !

L’outil sera votre ordinateur et votre outil de publication pour la newsletter ou le site / blog.

Vu que votre texte, votre titre et votre chapeau sont prêts, cette étape procure beaucoup de satisfaction car vous voyez rapidement naître votre article.

Il faudra toutefois veiller à :

La forme

  • formatez les sous-titres, les listes à puces,…
  • harmonisez les formulations (il ou vous, majuscule ou minuscule dans les listes à puces, infinitif ou impératif,…)
  • corrigez l’orthographe (relisez de bas en haut), faites attention au correcteur automatique de l’iPad qui joue parfois des tours.

Les images

  • réalisez (c’est mieux) ou recherchez des photos libres de droits
  • soignez le cadrage, la luminosité, la taille des photos
  • créez les schémas, infographies, saisies d’écran qui illustreront l’article
  • créez une illustration pour le chapeau (qui servira pour le partage)
  • renseignez les textes alternatifs décrivant chaque image.

Les références

  • vérifiez tous les liens que vous citez en référence, qu’ils soient internes (articles connexes) ou externes (liens vers d’autres blogs ou sites)
  • ajoutez un « call-to-action » (renvoi vers vos produits, téléchargement d’un document,…)

La relecture

Laissez passer une nuit et relisez encore une fois l’article le lendemain, de préférence sur votre tablette ou un autre écran. Poussez enfin sur « Publier »…

5. Le partage : réseaux sociaux, mail, networking

Fier de vous, vous avez envie de faire connaître au moooonde votre bel article, et c’est là que le tam-tam se met en route, sur tous les réseaux sociaux de l’entreprise (internes et externes, si c’est pertinent), mais aussi :

Par mail

  • Dès la publication de votre article, notifiez par mail les personnes que vous y citez et demandez-leur de laisser un commentaire sur l’article. Exemple : si j’écris un article sur un musée, je les avertis en avant-première de la diffusion de mon article.
  • Annoncez à vos collaborateurs la parution de l’article et demandez-leur de le partager sur leurs profils sociaux.
  • N’oubliez pas de diffuser l’article dans votre prochaine newsletter.

Sur le web

  • Vous avez écrit des articles similaires par le passé ? Prenez à ajouter un lien vers le nouvel article
  • Vous avez cité une personne, un lieu ? Laissez un commentaire sur son blog avec un lien vers votre article
  • Pensez à partager l’article sur des forums et groupes où vous êtes actif, et pourquoi pas sur d’autres blogs en tant que blogueur invité (comme c’est le cas d’Amaranthe sur le blog de Redactuel).

Pour en savoir plus :

Sylvie de Meeûs est depuis 2005 la gérante d’Amaranthe Web Agency. Passionnée par le jardinage, le tourisme local et les chemins de Saint Jacques (pour ne citer que quelques exemples), elle anime en parallèle 5 blogs totalisant près de 600.000 lecteurs chaque année.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s